Introduction

Il y a tant de raisons d’aimer le genre « super héroïque ». Pour le spectacle d’affrontements titanesques, pour la surprise du twist final, pour les enjeux planétaires (voire cosmiques), pour les thèmes abordés, pour la proximité qu’on ressent avec les personnages, pour les causes et les luttes des héros, pour l’excitation des crossovers, etc. Et parmi toutes les raisons de s’intéresser à un Héros, celle que nous préférons est l’exploration de son quotidien.

Que fait Bruce Wayne entre deux missions ? Est-ce que Matt Murdock va finalement trouver du temps pour prendre soin de ses amis Karen et Foggy ? Comment jongler entre les préparatifs du mariage avec Mary Jane et les responsabilités de Spiderman ? Qu’est-ce qui rend Superman, Dieu parmi les Hommes, si humain ?

Voici ce que nous avons voulu mettre dans Héros d’Argile.

Héros d’Argile n’est pas un jeu de super héros. C’est un jeu qui parle de (super) Héros.

Dans Héros d’Argile, on raconte l’histoire d’un Héros et de son entourage, leurs relations, leurs appréhensions, leurs moments partagés et, inévitablement, les menaces qui planent sur eux. On passe du temps avec les personnages, on apprend à les aimer, on se délecte de leurs interactions, on appréhende les sacrifices qu’ils devront inéluctablement faire. Loin des stéréotypes de super héros invincibles et toujours triomphant, nous vous proposons au contraire de vivre les moments de doute du Héros, mais aussi les fragiles instants de grâce qu’il partagera avec ses proches.

Vous l’aurez deviné, Héros d’Argile est notre manière bien personnelle d’aborder le genre « super héroïque ». Si vous avez déjà joué à nos autres jeux, vous savez où vous allez mettre les pieds. Sinon, dites-vous que nous aimons jouer « autrement ».

Très concrètement

Héros d’Argile est un jeu qui se joue de 3 à 5 joueurs. Un joueur incarnera le Héros, un joueur incarnera le Vilain, et les autres joueurs incarneront les Sidekicks.

Chaque rôle a ses prérogatives, sa manière de jouer et des mécaniques propres.

Par exemple, le joueur qui incarne le Héros doit jouer son personnage à la première personne, à la manière d’un « PJ » classique ; son personnage possède des Questionnements qui l’empêchent de s’accomplir et a besoin des Sidekicks pour les dépasser. Les joueurs qui incarnent les Sidekicks ont non seulement la charge de leur personnage mais aussi celle de cadrer les Scènes du Quotidien dans lesquelles les protagonistes interagissent. Le joueur qui incarne le Vilain propose les obstacles et construit le personnage de l’Antagoniste au fur et à mesure de la partie, en miroir du Héros.

Ainsi, chacun des trois rôles peut s’apparenter à une posture de joueur : le Héros conviendra le mieux à ceux qui veulent vivre la fiction comme un PJ « classique » et questionner leur personnage ; les Sidekicks conviendront le mieux à ceux qui aiment mettre en avant les relations, les dramas et les secrets des personnages ; enfin le Vilain correspondra le plus à un rôle de MJ « traditionnel » qui construit un antagonisme à la hauteur des enjeux.

Le jeu est découpé en « Scènes » qui seront à la charge soit du Héros, soit des Sidekicks ou soit du Vilain. Par exemple, le Héros cadre les Scènes de Mission, le Vilain cadre les Scènes de Conflit, etc. Une partie de Héros d’Argile consiste donc en l’enchainement de ces différentes Scènes. Les Scènes les plus récurrentes seront bien évidemment les Scènes de Quotidien, à la charge des Sidekicks, dans lesquelles vous aurez tout le loisir d’explorer les relations entre les personnages.

Durant toute la partie, la mécanique principale est appelée le Don de Remembrance. C’est un petit bout de papier que mon personnage peut offrir à un autre si la Scène qui a été jouée nous a rapproché, nous a ému ou a été forte en émotions. On note alors en une phrase l’essence de la Scène avant de faire le don. Plus le Héros a de Remembrances, plus il sera en mesure de surpasser ses Questionnements et affronter l’Antagoniste. Mais plus un Sidekick a donné ou reçu de Remembrances, plus il sera exposé aux agissements du Vilain. Ainsi, les Remembrances auront d’autant plus de poids qu’ils sont dangereux pour les personnages.

Les livres

Héros d’Argile sera édité par Posidonia et sera en financement participatif bientôt. Nous attendons d’avoir plus de certitudes sur les événements rolistes à venir pour lancer le financement, mais nous visons 2021 pour sûr.

Très concrètement, nous aimerions proposer trois livres au format « comic book » :

  • Un livre de règles de base qui contient tout ce dont vous aurez besoin pour commencer à jouer, y compris un setting préconstruit. Nous visons entre 50 et 70 pages en couleur.
  • Un livre de règles avancées qui contient pleins de conseils de jeu, des règles pour créer vos settings, pour jouer en campagne, pour hacker Héros d’Argile, etc. Nous visons entre 100 et 130 pages en couleur.
  • Un livre qui continent toutes les aides de jeu ainsi que six settings préconstruits supplémentaires, le tout détachable.

A cela s’ajoute un deck de cartes au format tarot avec au recto un portrait de personnage et au verso des mots clés pour vous aider en partie (nombre de cartes à définir, mais surement une cinquantaine).

Pour le reste, nous sommes encore en cours de préparation, donc si vous avez des questions, et surtout des suggestions, n’hésitez pas à nous contacter.

Les inspirations

Jeux de rôle
Polaris de Ben Lehman
Bliss Stage de Ben Lehman
Masques: une nouvelle génération de Brendan Conway

Comics
Sin City scénarisé et illustré par Frank Miller
Watchmen scénarisé par Alan Moore et illustré par Dave
Gibbons
Batman: The Killing Joke scénarisé par Alan Moore et illustré
par Brian Bolland
Batman: The Dark Knight Returns scénarisé et illustré par Frank
Miller

Films
The Dark Knight : Le Chevalier Noir de Christopher Nolan
Watchmen de Zack Snyder

Séries
Daredevil de Drew Goddard (la série Netflix, saison 1et 2)
Punisher de Steve Lightfoot (la série Netflix, saison 1)
Umbrella Academy de Steve Blackman (la série Netflix, saison 1)

Le mot de la fin

J’espère que cet article vous a donné une meilleure idée du projet. C’est un jeu qui nous tient beaucoup à cœur car c’est la première fois que nous travaillons avec un illustrateur et un éditeur. C’est aussi la première fois que nous lançons un financement participatif. Pour un jeu écrit en une semaine pour le concours Game Chef de 2017, c’est un projet qui a pris bien de l’ampleur depuis sa première version. Autant vous dire que nous sommes stressés comme pas possible.

Il reste encore plein de choses à finaliser : nous y travaillons d’arrache-pied. En attendant, nous espérons que Héros d’Argile a titillé votre curiosité.

Le meilleur moyen pour ne pas rater de news, c’est de nous suivre sur facebook ou twitter. Nous organisons également des parties tests de Héros d’Argile de temps en temps, donc n’hésitez pas à nous contacter !


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.