[SENS][MJ Only] Préparer Sens 04

ATTENTION ! Joueurs de SENS, passez votre chemin !

Disclaimer: Je ne joue pas by the book. J’ai une vision particulière de SENS et je me permets de grosses libertés pour mettre la campagne à mon diapason plutôt que l’inverse.


 

 

Objectifs de la séance:

  • Jouer la désertion des Bugs
  • Continuer l’épreuve d’Akina / montrer la dynamique du groupe de Bugs et du Pôle Sud
  • Montrer l’importance d’un groupe uni

 

Nous avons une nouvelle playlist !

playlist_roll20_1 playlist_roll20_2 playlist_roll20_3 playlist_roll20_4


Pour bien comprendre cet article, je dois expliquer quelques points:

  • Les Bugs se sont scindés en deux groupes: ceux qui mettent le devoir avant toute autre considération VS ceux qui pensent à leurs amis
  • La scission s’est effectuée lorsqu’Akina n’a pas réagit devant la philonite (début de l’épreuve d’Akina)
  • Il y a des tensions entre deux Bugs, l’une militaire au dernier degré, l’autre plus empathique envers Akina

Lorsque je me suis confronté à la scission du groupe, j’ai voulu jouer les scènes pour donner encore plus d’impact aux décisions, aux choix des Bugs. Je mène donc en parallèle l’épreuve d’Akina et l’épreuve de la colline de glace. Quant à l’épreuve du poète, les Bugs ne s’y sont pas encore vraiment intéressé, elle est donc restée en standby.

En fait, nous avons transformé SENS en un sandbox.


Concernant l’épreuve d’Akina, nous avons essentiellement joué des scènes de vie où les Bugs déserteurs se demandent quoi faire et comment ils souhaitent vivre à partir de maintenant. Quitter la résistance ? La réintégrer ? Et Akina ? La seule scène que nous avions préparée est la confrontation entre Gladius et Akina afin de provoquer le choix des Bugs. Afin de donner de l’impact à cette scène et pour ne pas faire une scène purement illusionniste, Manon et moi avions convenu à l’avance que les PNJ pouvaient mourir à n’importe quel moment. Tant pis pour la fin de Renaissance. Gladius pouvait mourir, tué par un Akina en furie, si les Bugs ne réagissaient pas.


De l’autre côté, Soren a envoyé les Bugs au pôle nord. Je démarre donc l’épreuve de la colline de glace avec les Bugs loyaux à la Résistance. Le message que nous voulions faire passer est que les Bugs ont besoin d’être ensembles pour réussir. J’ai rendu l’épreuve particulièrement difficile. Couplé au fait que les joueurs n’étaient pas encore familier avec la notion d’ombre monde, la mission fut un fiasco. J’ai fait un Vigo Néméo perspicace sur les intensions de Gladius, j’ai remplacé Romulad par une femme (un peu de parité bon Dieu !) mais au final ces PNJ n’ont à peine pu être exploité du fait de l’échec cuisant des Bugs. La séance s’est terminée sur l’attaque du Quadria.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *