[CR][Vampyre] 04 – Gloria Victis (2)

Compte rendu de notre 4ème partie de Vampyre: Ein weiterer Lied. Les PJ rencontrent d’étranges dames… entre autre…

NB: Nouveau token pour Wata

wata_bis

La Fiction

sarah  djamilwata_bis

Alors que Théodore s’éclipse pour récupérer de la nuit précédente, la Princesse, le Serpent, le Magicien s’interrogent sur leur programme nocturne. Les protagonistes sont un peu déboussolés. Sarah et Djamil briffent Wata sur les évènements de la veille… Et horrifiée, cette dernière donne un pieu à son infant d’adoption, afin qu’elle puisse se protéger. Elle lui conseille de rencontrer son sire, pour apprendre à se connaître et à maîtriser sa nouvelle nature.

Djamil, lui, évalue les conséquences que peuvent entraîner la nouvelle condition de Eric. Il est persuadé que, quand ce dernier se réveillera, il pourra révéler leur emplacement à la police, ce qui les mettra tous en grand danger. A ce titre, Wata lui propose de faire un repérage dans la ville, afin de trouver éventuellement, une planque de secours.

Entre deux mots, Wata explique à Djamil qu’elle voit clair dans son jeu. Malgré son sourire, le Serpent a su lire la douleur derrière son masque…
Finalement, Wata exprime le désir de partir se ressourcer et quitte rapidement les lieux.

sarah djamil

Pendant ce temps, Djamil profite de l’occasion pour expliquer à Sarah, les différentes conséquences du lien de sang…Et lui indique également, différentes pistes à explorer pour développer ses capacités vampiriques.

Ensuite, Sarah passe un coup de téléphone à la nounou de sa fille. Celle-ci lui apprend que des policiers sont venu chercher Alicia… Et que ces derniers proposent un rendez vous au commissariat, si Sarah souhaite prendre connaissance de la localisation de sa fille.
Djamil pense à un coup monté, pour les capturer. La Princesse décide donc de contacter son Sire, pour récupérer sa fille par un moyen détourné.

wata_bis

Pendant ce temps, Wata réalise un étrange rituel vaudou, et flirte avec le monde des rêves, pour assurer à l’âme de leur victime, un passage vers l’autre monde. Pour se faire, sous forme de femme-serpent, elle se dirige vers l’étang du parc Louis-Armstrong. Malheureusement, elle y rencontre un fantôme de son passé. Cette femme, Cassandra Vidal, n’est plus que l’ombre d’elle même. Ses yeux sont injectés de sang, son visage est déformé par un rictus de haine… Et elle traîne derrière une large épée, qui grince au contact du sol.
Le passif entre les deux vampires est bien lourd.
Après un duel acharné, où la danse s’est mélangée à la violence et à la magie, le Serpent sort victorieuse… mais à jamais défigurée, par la bénédiction de sa déesse. Son corps est désormais couvert de cicatrices noires, qui décorent sa peau comme des tatouages barbares.

sarah

Dans un autre lieu, Sarah part à la cherche de son sire. Ce dernier est au port, dans un bateau où se déroule une soirée. A l’entrée du bateau, elle rencontre une vampire, nommée Jean (prononcé « Djinn »). Cette dernière, lui donne quelques conseils, mêlées d’humour sarcastique.
Puis, elle rencontre son Sire, qui, tout en perversité, lui propose de passer la soirée avec lui. Il lui offre une robe, et lui fait rencontrer ses « proches ». L’un d’entre eux, un certains Gentle Belini, lui propose de devenir modèle, pour son frère. Ce vampire tout en hypocrisie, semble masquer un coté très menaçant.
Plus tard, son Sire ne manque pas de lui rappeler combien elle doit être lui en être reconnaissante. Il lui apprend également que son mari est à l’hôpital, en soin intensif.

djamil

De son coté, au détour d’une ruelle, Djamil rencontre deux étranges dames. Elles se nomment toutes deux « madame », pour brouiller leur identité. L’une d’entre elle semble s’être enticheé de Djamil. En secret, cette dernière lui fixe un rendez vous pour le lendemain. L’autre “madame”, semble avoir un caractère bien plus dur…
Le Magicien s’interroge sur cette rencontre, en ne sachant pas trop quoi penser. Cette rencontre pourrait avoir beaucoup d’impact sur leur situation actuelle.

sarahdjamil

Sarah, à l’aide de sa petite carte, invoque Djamil, pour réveiller Eric. Après avoir pris quelques temps pour se recentrer, sous l’apparence d’un infirmier, Djamil réveille Eric… Mais l’humain sort tétraplégique de son réveil.
Djamil pense qu’il faudrait demander à Théodore d’ordonner à Eric de « bouger » pour contrer le mauvais sort.
Sarah est horrifiée par la nouvelle.

wata_bis djamil sarah
Ils décident finalement de rejoindre Wata, au lac. Aussi, en voiture, ils rejoignent le Serpent, qui est en détresse et en manque de sang. Au final, tous ensemble, ils retournent au manoir. Après quelques quiproquos, Djamil chasse pour Wata, pour lui permettre de reprendre des forces.

sarah

Ensuite, Sarah retourne voir son Sire. Elle lui propose d’être plus « sociable » si ce dernier lui ramène sa fille, qui se trouve être dans un orphelinat. Le vieux vampire ne manque pas de profiter de la situation pour augmenter son emprise sur son enfant. Il emmène Sarah rechercher sa fille, à un orphelinat. Au cours de la conversation, la Princesse apprend que cet orphelinat est sous la protection de « madame ». Au final, Sarah récupère sa fille… qui partira finalement dans les griffes de son Sire.

En rentrant au manoir, Sarah à sa première vision. Elle y voit sa fille, accro au sang d’Armand, alors qu’elle même est réduite au rang d’esclave.

wata_bissarah

Pendant ce temps, Wata brûle rituellement la tête de Cassandra Vidal. Sarah, en détresse, vient demander de l’aide par rapport à sa vision.

Mais alors, la porte du manoir s’ouvre en grand, et les deux « Madames » apparaissent dans le seuil. L’une d’entre elle semble contrôler l’autre, comme une marionnette. Elles viennent rechercher Alicia, et sont très insistantes et menaçantes. La colère monte dans la « marionnettiste » quand elle apprend qu’Alicia est entre les mains d’Armand. Après plusieurs explications, « Madame » partira, pour récupérer Alicia.

Feedback des MJ et notes des concepteurs:

  • Très bonne partie. On continue sur notre lancée.
  • Le système de combat est à revoir. Il n’est clairement pas fait pour les duels (voire même les grandes batailles). Le mieux serait de ne faire qu’un seul jet pour toute la scène, contrairement à ce que nous avions fait.
  • Encore une fois, le système permet aux PJ de jouer sans le MJ, en s’appuyant sur leurs Souvenirs, leurs relations. Au final, le MJ n’est là que pour relancer (comme avec les « Madames » par exemple).
    • Ajouter sur la fiches de perso deux liens (des attaches, des PJN). Ceci permet aux PJ d’être encore plus autonomes. Le MJ ne fait qu’ajouter du piment quand le rythme baisse un peu.

 


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *