Mon retour de la convention Au delà de Dragon 2018

Le samedi 24 mars, j’étais à Montpellier pour la convention Au Delà de Dragon. Contrairement à Cannes, il s’agissait d’une convention purement roliste, et ça se sentait au niveau de la fréquentation du stand.

Et pour le coup, j’étais derrière le stand des Courants Alternatifs en compagnie de Thomas Munier, de Xlatoc et de Volsung en renfort !

Il n’y a pas à dire, niveau orga, cette convention était top. Parmi les trucs cools dont peut rêver un exposant:

  • Les sandwichs et les cafés non seulement offerts mais servis au stand par les bénévoles ! Mieux que dans un vol long courrier. Sérieux, ça envoyait du rêve…
  • Les pré-inscriptions aux parties par informatique en amont de la convention et les inscriptions sur place hyper bien gérées. Finalement, on sait avant de se lancer les horaires auxquels on va faire jouer et pour combien de personnes. Pas le stress de devoir trouver des joueurs, pas de temps mort: on joue bordel !
  • Des orgas ouverts et dispos. Toujours le truc pour t’aider. Ça n’a pas de prix !

Bref, une super convention !

Côté parties, j’ai fais deux démos de Terres de Sang est Millevaux. C’est un supplément pour Terres de Sang qui va bientôt sortir (courant avril j’espère) et qui propose d’utiliser les règles de Terres de Sang pour explorer l’enfer forestier de Millevaux. D’ailleurs, l’une des deux démos était organisée en duo avec Thomas Munier himself ! La table était super réceptive: on a joué transhumanisme et mysticisme. C’était super chouette. Un compte rendu est dans les fourneaux. La deuxième partie s’est très bien déroulée aussi. J’ai joué avec des gens qui ne connaissaient ni l’alternativité, ni Millevaux. Et bien c’est passé crème aussi ! Les joueurs étaient très inspirés par Annihilation, le dernier film Netflix (il faut que je le regarde, il paraît que c’est très Terres de Sang). Cela a donné pas mal de grains à moudre pour la fiction. Le compte rendu est également dans les fourneaux.

Côté perso et découvertes, je ne suis pas déçu non plus. Quelques découvertes pour moi (même si des trucs sont très connus ou existent depuis des lustres):

  • Le livre Jouer avec l’histoire de chez Lapin Marteau. Tout ce dont j’ai besoin pour me relancer dans du Qin ou pour lancer un Te Deum.
  • L’ami Gobelin Nounours et le jeu Mystères et Pains d’épices où la fiche de personnage est un bonhomme de pain d’épice (et oui !).
  • Les podcasts des Aventureux (ces québécois étaient très alternatifs aussi).
  • Le bar à jeux les Castors (vous avez saisi le jeu de mots ?). Grâce à eux j’ai pu prendre une photo avec leur mascotte. 

Finalement, c’était une très bonne convention. Félicitation aux orgas et merci à tous les gens qui sont venus nous voir sur le stand !

Retour du FIJ 2018

Et voilà ma première convention en tant qu’auteur indépendant ! Et quelle convention ! Le Festival International des Jeux de Cannes. Strass et paillettes version ludique, et ludique au sens large: jeux vidéo, jeux de plateaux, GN, JDR, et pleins d’autres choses encore. Bref, c’est une vrai usine à rêves !

Pour ma part, j’ai été invité par l’association du GRAAL et j’ai pu me poster derrière mon stand, sous leur bannière. Merci à eux d’ailleurs pour tout: organisation, stand, démo, etc.

Arrivé samedi, sous une pluie torrentielle, me voilà prêt (et mouillé) à en découdre. Attention, Terres de Sang est dans la place ! Je m’installe donc avec mon livre, ma boussole, ma bourse en cuir et ma pancarte calligraphiée.

Bon, qu’on se le dise, dans un événement comme celui là, un micro stand comme le mien n’attire pas foule. Entre les familles qui sont là pour les activités jeunesses ou les jeux de plateaux, les groupes de geeks jeux vidéo, les mamies qui se sont inscrites au tournoi de belote et les joueurs occasionnels, autant dire que Terres de Sang n’a pas accroché l’oeil de beaucoup de gens. (Vous auriez vu les stands colorés des grosses boîtes d’édition et les ceux des jeux de plateaux ! Comme quoi le visuel prime parfois… et c’est triste à constater !).

Heureusement que j’avais l’ami Thomas Munier à mes côté avec un stand tout en feuilles mortes et en illustrations dark forestiers. J’ai pu choper les curieux et leur glisser ma carte de visite au passage !

Bref ! Samedi matin, j’ai pu faire une démo de Terres de Sang avec 4 joueurs dont 1 joueur tradi, une débutante, un théâtreux et un joueur plutôt timide. C’était très chouette et même les plus sceptiques (JDR sans MJ… ouuuuh !) ont apprécié j’ai l’impression !

L’après midi j’ai participé à un truc super cool que j’ai envie de partager: il s’agissait d’un atelier « petits MJ » où ce sont des enfants qui maîtrisent pour des adultes. Du coup, je me suis retrouvé à la table du petit A., 7 ans, à l’imagination débordante. Ile déserte, pirates, magiciens, squelettes, grand méchant pas beau… Parfois c’est difficile à suivre mais qu’est ce que c’était chouette ! J’en profite pour saluer F. sa maman et compagnon d’aventure sur cette partie !

Pas de soirée ou de off pour ma part puisque je rentre à la maison dormir dans un lit douillet. Et puis les tournois de JDR, c’est une notion complètement abscons pour moi. Donc je m’abstiens.

Dimanche rebelote ! Je fais deux démos de Terres de Sang, l’un avec un groupe d’ados et un avec deux joueurs qui se connaissaient bien. Dans le lot, pas un n’avait fait de JDR sans MJ et c’était plutôt chouette de leur proposer une expérience différente. J’ai parfois dû sortir les rames (surtout avec les ados), mais globalement je suis plutôt satisfait de ces démos.

Début de soirée, je m’éclipse pendant la remise des lots du tournoi de JDR…

Moralité, j’ai passé une super convention. Malgré l’immensité du bousin et son côté intimidant, j’ai fait de superbes rencontres et j’ai pu faire jouer à Terres de Sang. Et ça, ça n’a pas de prix !

Prochaine convention: en mars à Montpellier pour Au delà de Dragon.