[SENS][MJ Only] Préparer Sens 10

ATTENTION ! Joueurs de SENS, passez votre chemin !

Disclaimer: Je ne joue pas by the book. J’ai une vision particulière de SENS et je me permets de grosses libertés pour mettre la campagne à mon diapason plutôt que l’inverse.



 

Dixième séance de SENS Renaissance au rythme effréné ! En réalité j’étais particulière fatigué et la vie IRL ne m’a pas laissé le temps de préparer cette séance correctement. Bref, une fois n’est pas coutume, j’ai plutôt fait du « by the book ». Du coup, ce billet va me servir plus d’analyse à posteriori plutôt que de présentation de ma préparation.

J’avais en tête de mener les Bugs vers l’épreuve de Graveur. Je ne savais ni comment ni quand le faire, ni d’ailleurs comment doser. J’ai simplement laisser les joueurs me guider sur leurs intentions. En fait, à la fin de la dernière séance, Wilfried a tué Virtuose et les Bugs questionnent grandement leur nature et la version de l’histoire du monde qu’on leur a apprise depuis tout petit. Ils se demandent qui sont les Quadrillas et quels sont les rapports qu’ils entretiennent. Tout cela mène à une volonté d’émancipation des Bugs. Plutôt que de les freiner, je les ai laissé faire et ils ont finalement décidé de faire du tourisme à Rio pour voir de leurs propres yeux le quotidien sous le joug de l’Empire. J’ai fourni une description nuancée, en extrapolant notre monde (je me suis demandé ce qui se passerait si l’Etat d’urgence était prolongée ad vitam, et dans une forme plus « dure »).

Et puis, tant qu’ils sont en Amérique du Sud, autant leur faire faire un voyage en Amérique du Nord ! Une balise GPS les mènera sur place:

  • J’ai suivi les descriptions « by the book » de New York. J’ai simplement retiré les réfugiés sur place car j’aimais bien l’idée d’un lieu isolé et désert où seul un Quadrilla pouvait vivre;
  • J’ai enlever le passage où Wilfried raconte sa life;
  • J’ai lu les passages de dialogue avec Graveur. En fait, ça marche bien !
  • J’ai décidé que Graveur était amoureux de Virtuose au lieu de Métatron: les Bugs connaissent Virtuose, cela rend la relation palpable.

En gros, j’ai adopté une raisonnement similaire pour Graveur que pour le reste de la campagne: j’essaie de rendre les relations le plus concret possible et surtout je bannis les passages où les PNJ racontent leur histoire, d’autant plus si cette histoire n’implique pas les PJ mais relatent les cachotteries que les PNJ se font entre eux. Bref, j’utilise une technique de game design très répandue dans les jeux vidéos: Show, don’t tell ! Montre, ne raconte pas. Montre le scepticisme de Wilfired, ne raconte pas sa vie depuis le départ. Montre la folie de Graveur, ne raconte pas qu’il fait semblant d’avoir des sentiments.

Au final, la partie s’est super bien déroulée. Cela m’a beaucoup reposé également de m’appuyer beaucoup plus sur le livre. En vrai, Graveur c’est clairement la meilleure épreuve du premier tome !


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *