[Terres de Sang] Compte rendu de partie – Le mystère des automates

Voici un compte rendu d’une partie de Terres de Sang par Arjuna sur les Courants Alternatifs. Cliquez ici !

La partie qui a été jouée est un peu particulière car Arjuna n’a eu en main que les aides de jeu. Il ne connaissait pas le jeu et je ne lui ai jamais fait joué non plus.

La conclusion est un peu mitigée, ce qui rend le compte rendu particulièrement intéressant et montre l’importance de la transmission d’un jeu !


 

[Hammer of Fate] Fin du « Puits aux Souhaits » + Tome 3 / Chapitre 3: La cité du Loup Blanc (1)

Suite aux CR du jeu de Mister T. (pas le gars avec la crête) qui se trouvent ici et ici, j’ai décidé de m’emparer de son travail et de l’adapter à notre campagne Hammer of Fate !

Pour rappel:
– Les PJ en ont vu des vertes et des pas mûres durant leur voyage. Ils arrivent enfin à destination. Les PJ sont:
— Solvein qui vient rejoindre son mari commerçant de parfum. Elle vient de perdre sa fille et en souffre beaucoup.
— Charlotte qui est envoyée par son père pour se marier à un noble de la cours du seigneur de Middenheim (localement appelé le Graf de Middenheim)
— Villequin qui est le majordome de Charlotte
— Elena qui est une mercenaire embauchée pour assurer la sécurité de Charlotte

Il y a déjà une dynamique de groupe qui est la suivante:
– Charlotte et Villequin sont proches (autant que leur statut le permet):
— Charlotte fait confiance à Villequin
— Villequin donnerait sa vie pour Charlotte
– Elena et Villequin sont amis:
— Elena compte sur Villequin pour protéger Charlotte là où elle ne peut pas aller (genre à la cour)
— Villequin compte sur la force brute d’Elena dans les situations dangereuses
– Charlotte et Solvein sont proches:
— Solvein voit en Charlotte une seconde fille
— Charlotte voit Solvein une noble qu’elle pourrait devenir si elle respectait les souhaits de son père, c’est à dire une femme au foyer modèle

Du coup, les Promesses entre PJ sont déjà presque fixées.

Ensuite, j’ai suivi le protocole de Valentin pour produire une préparation (un canevas). Les PNJ ont tous un objectif et divers liens qui les unis aux autres. Il y a des couples Bourreaux / Victimes, des gens qui font des mauvaises choses pour de bonnes raisons et des mauvaises choses pour de bonnes raisons. Pour info, ça m’a pris 1 heure pour faire le canevas et je pense pouvoir tenir 2/3 séances avec.

Pour info, la préparation se trouve ici. Joueurs, éloignez vous de ce lien !

J’ai ensuite laissé les PJ dans le canevas. Ils font ce qu’ils veulent. J’ai demandé à chaque joueur de trouver 1 promesse et 1 serment envers un ou plusieurs PNJ. Je lâche donc les PJ dans la cour du Graf. Ils déambulent et je ne fais que jouer les PNJ.

Dans la fiction:
– Villequin monte une école de domestique / réseau d’espion
– Solvein s’engouffre dans la nécromancie pour faire revenir sa fille
– Charlotte tente de vivre avec son nouveau mari
– Elena travaille pour la milice de la ville

A chaque fois, les PJ ont l’occasion de discuter avec des PNJ. On continue comme cela jusqu’à ce que tous les PJ aient 1 promesse et 1 serment. A la fin de la séance qu’on a joué, aucune promesse ni aucun serment n’ont été faits: cela veut simplement dire que les PJ veulent disposer de plus de temps pour explorer / rencontrer chaque PNJ. Et ça c’est cool !

La feuille de perso réalisée pour l’occasion se trouve ici.

Pour conclure:
– on a utilisé les bases du travail de Valentin et je l’ai transposé à notre campagne. Je me rends compte que son jeu est jouable en OS et en campagne sans soucis
– l’avantage de la méthode de Valentin c’est que cela donne un protocole pour faire un canevas très rapidement et très rentable en terme de temps de jeu
– un autre avantage est que le MJ n’a qu’à se soucier de jouer les PNJ à fond, et c’est tout !
– les PJ vont naturellement vers les PNJ, ce qui donne de très belles scènes de vie. Il ne s’y passe rien de très particulier mais on explore les caractères des personnages, leur personnalité, leur psyché.. C’est exactement comme cela que nous aimons jouer (auto-promo: Terres de Sang, c’est le bien et c’est en court de publication…).
– J’ai kiffé !

Vous pouvez suivre les échanges autour de cette préparation sur le forum des Courants Alternatifs !

A bientôt !


 

Héros d’Argile: Construire l’Antagoniste

Au lieu de donner dans une aide de jeu indigeste des pistes pour construire le Vilain dans Héros d’Argile (le jeu moral de super héros que nous avons écrit pour le Game Chaf 2017), je vous propose de visionner ce super épisode de Lessons from the Screenplay !

La vidéo fait une dizaine de minutes et explique en quoi le Joker et le parfait antagoniste de Batman dans The Dark Knight. Sans le savoir, ce youtubeur m’a fourni la meilleure aide de jeu possible pour Héros d’Argile ! Attention toutefois car la vidéo spoile largement le film. Si vous ne l’avez pas encore vu, courrez immédiatement vous faire du bien aux yeux et au cerveau 🙂

Pour faire court, voici quelques pistes de réflexion proposées dans la vidéo:

  • Le Vilain est exceptionnellement doué pour attaquer les points faibles du Héros;
    • « A protagonist and his [her] story can be only as intellectually fascinating and emotionally compelling as the forces of antagonism make them.« 
  • Le Vilain oblige le Héros a faire des choix difficiles;
    • (Bon là, c’est le coeur de la mécanique de notre jeu !)
    • « True character is revealed in the choice the human being makes makes under pressure – the greater the pressure, the deeper the revelation, the truer the choice to the character’s essential nature. »
  • Le Vilain et le Héros ont un but en commun;
    • « It is only by competing for the same goal that the hero and the opponent are forced to come into direct conflict and to do so again and again throughout the story.« 

Allez, plus d’excuses ! Enfilez vos collants et votre cape 🙂